ACF - Assemblée communautaire fransaskoise

Bandeau-camp-voyageur-fr

Notre Plan de Développement Global

Le plan de développement global de la communauté fransaskoise 2010-2020 (version complète ici) est un document voté et approuvé par les élus fransaskois qui définit les priorités de la communauté pour la décennie à venir.  C’est un outil rassembleur qui définit les changements que nous cherchons à produire ensem­ble pour assurer la prospérité de la communauté fransaskoise.

Ces changements, nous les avons matérialisés en quatre objectifs (les «impacts visés») qui nous serviront à atteindre l’idéal (cf. notre vision) que nous nous sommes fixés.

 

Les impacts visés

Impact A: Accroître l’engagement et le sens d’appartenance envers la communauté fransaskoise

Que l’on soit l’héritier de défricheurs fransaskois du début du 20e siècle ou un immigrant d’Afrique ou un migrant québécois, ou encore un anglophone amoureux de la langue française, tous et toutes nous choisissons de vivre notre francophonie en Saskatchewan. Notre expérience de francophone en milieu minoritaire et notre diversité culturelle sont ce qui nous confère notre caractère unique. Pour bâtir une communauté plus forte, inclusive de sa diversité culturelle et pleinement épanouie, nous devons nous engager dans son développement et contribuer directement à son rayonnement ici comme ailleurs. La force de notre engagement et notre sentiment d’appartenance à la communauté fransaskoise sont déterminants dans la vitalité communautaire et à la vie associative.

 

Impact B: Renforcer les compétences professionnelles et les capacités des organismes

Les compétences professionnelles des individus et les capacités des organismes et des institutions constituent les moyens nécessaires à la réalisation de notre but commun. Individuellement, nous avons des compétences, des connaissances et des habiletés. Collectivement, nous sommes dotés d’organismes, de réseaux, d’institutions et des ressources pour mettre en valeur ces compétences et favoriser les collaborations. Nous croyons que l’on peut toujours faire mieux et que nos compétences et capacités doivent continuer à s’accroître. Cela suppose bien sûr l’acquisition de compétences et connaissances nouvelles et la mise en commun de ressources et de capacités. La synergie au sein du réseau associatif est cruciale pour solidariser nos forces et parvenir à nos objectifs partagés.

 

La capacité du réseau associatif tient, certes, dans ses ressources financières, ses infrastructures diverses ainsi que dans un système de gouvernance efficace et un leadership fort. La communauté détient une structure de gouvernance établie qui doit continuer son travail de coordination politique et de concertation communautaire. Cela suppose enfin des politiques et des systèmes de communications qui permettent à la population francophone de comprendre les processus décisionnels et les enjeux politiques de la communauté. Le système démocratique actuel de l’Assemblée communautaire fransaskoise est un modèle exceptionnel qui peut, certes, être encore perfectionné, mais qui constitue un outil majeur dans le renforcement des capacités et compétences communautaires.

 

Impact C : Accroître le statut et la légitimité du fait français en Saskatchewan

Comme Fransaskoises et Fransaskois, nous voulons être reconnus comme citoyens à part entière. Nous voulons vivre et faire vivre notre langue sans devoir se justifier auprès des autres. Nous voulons que la majorité comprenne et accepte que des communautés fransaskoises dynamiques contribuent à une Saskatchewan forte. Pour prendre véritablement notre place au sein de notre province, nous considérons qu’il est de première importance de hausser le statut et la légitimité du fait français.

Une reconnaissance politique et légale accrue du fait français contribuera à normaliser la langue française dans tous les aspects de la vie en Saskatchewan, particulièrement en ce qui concerne l’offre et la demande de services en français. Aussi, plus le statut et la légitimité du fait français seront élevés, plus nous serons en mesure d’attirer vers nous de nouvelles ressources, d’intéresser les gens de tous horizons à participer à nos activités et de reconquérir les générations perdues. Ajoutons qu’une reconnaissance accrue du fait français est liée à l’idée qu’on puisse se voir, être vu et reconnu. Elle passe donc par une plus grande visibilité et un plus grand rayonnement de la langue française, de la culture et des artistes fransaskois.

 

Impact D: Accroître la population de parlants français en Saskatchewan

Nous croyons que pour garder bien vivantes notre culture et notre langue, nous devons d’abord compter suffisamment d’individus parmi nos rangs. Une population croissante de parlants français en Saskatchewan apportera de nombreux avantages. Elle servira d’abord de tonique à la vie communautaire et économique. Elle sera porteuse de ressources et d’idées nouvelles. Elle augmentera les perspectives d’emplois et le niveau général de prospérité et elle favorisera ainsi une relève forte et toutes les conséquences positives qui en découlent.

Entre 2010 et 2015, il y eut une croissance remarquable à l’échelle historique des francophones en province, tant de langue maternelle que de langue seconde, venant du Canada ou de l’étranger. Les stratégies de recrutement menées par l’ACF et ses partenaires semblent avoir porté fruit. L’exode rural par contre n’a pas été freiné. La majorité des nouveaux arrivants et des parlants français sont installés en milieu urbain. Cette croissance de la population entraine toutefois des défis aux organismes communautaires pour répondre à la nouvelle demande, tout en ayant les mêmes ressources financières. De plus, il est assez remarquable que tous les programmes scolaires (immersion et francophone) affichent des taux de croissance importants (sauf français de base qui est délassé par les écoles pour le modèle intensif). Ces données positives portent à croire que la croissance actuelle continuera au cours des prochaines années, en supposant que les élèves d’aujourd’hui garderont leur français à l’âge adulte.

 

Impact E: Accroître le mieux-être des Fransaskois et des Fransaskoises

Le niveau de qualité d’un service, d’un évènement, d’une activité ou d’une expérience de manière générale est un facteur déterminant dans le développement de la communauté fransaskoise. Cette expérience de qualité est vécue autant par les citoyens qui utilisent les services et participent aux activités que par les employés et les élus du réseau associatif. Si l’expérience de travail est de piètre qualité, celle-ci aura des conséquences sur les résultats de l’organisation ainsi que sur la rétention du personnel. Il est donc impératif que les acteurs du réseau associatif visent à élever la qualité générale de leurs services et des milieux de travail. L’accroissement du mieux-être de citoyens francophones permettra d’attirer de nouvelles personnes, de renforcer notre reconnaissance, de recruter et retenir les employés compétents, comme de favoriser l’engagement et le sentiment d’appartenance communautaire.

Cet impact est transversal aux quatre autres impacts et concerne tous les acteurs du réseau associatif sans exclusion. Il peut être aussi convenu que cet impact aura un effet sur les quatre autres impacts, l’inverse n’étant pas vrai. Certes, l’expérience de la qualité est subjective, donc plus difficile à mesurer que les données quantitatives. Toutefois, la mesure qualitative est beaucoup plus significative pour les individus qui participent ou œuvrent dans le développement communautaire, artistique et économique. L’accroissement du mieux-être des Fransaskois, de leur qualité de vie, personnelle et professionnelle est synonyme d’une communauté durable et prospère.

 

      

Fichiers annexes

Haut de page