ACF - Assemblée communautaire fransaskoise

Allocutions

Retour à la liste

Inauguration de la cité universitaire francophone

Allocution présenté lors de l'inauguration de la Cité universitaire francophone le 1 septembre 2015 par la présidente de l'ACF Françoise Sigur-Cloutier.

Merci Sophie, (MC)

Minister Scott Moe, Monsieur Fraser (Commissaire aux langues officielles), President Vianne Timmons,

Membres du personnel, Faculty and staff,

Chers étudiants, Chers amis,  bonjour,

 

Quel plaisir et quel honneur c’est  pour moi de parler au nom de la communauté fransaskoise à l’occasion de l’inauguration officielle de la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina. 

 La création de La Cité est définitivement une étape significative dans le développement de l’éducation postsecondaire en français en Saskatchewan.

I’m very pleased to be invited to by the U of R for La Cité Universitaire Francophone’s inauguration.  This is, for us, a significant step in the development of postsecondary education in French. For the first time, the francophone Unit on campus will have the capacity to initiate courses and programmes and to hire academic staff.  Since 1968, the U of R has the mandate to develop university education in French: over the years, emerged various structures such as Le Centre pour les études bilingues, the Language Institute and L’ Institut français. 

Unfortunately, these various entities fell short in delivering credited courses and programs that met the needs and aspirations of students and of the francophone community.

Depuis 68, l’Université de Regina a le mandat d’offrir l’éducation universitaire en français en Saskatchewan, cependant malgré les diverses incarnations de l’offre, la communauté fransaskoise est restée sur sa faim.

Grâce à la fusion du département de français et de l’Institut français, grâce à l’atteinte du statut académique, l’entité  a enfin la capacité d’embaucher des professeurs et d’initier des cours et des programmes avec le mandat de tenir compte du contexte francophone minoritaire.

Our community is growing and becoming more diverse. Today there are more than 50 000 in Saskatchewan speaking French. 

 Fransaskois and Immersion schools combined had close to 15 000 students in 14-15.  Saskatchewan is also attracting an increasing number of francophones from around Canada and around the world.  I am both hopeful and confident that La Cité will succeed in meeting the needs of French speaking students and thus contribute to the growth and development of our community and of the Province.

Notre communauté grandit et se diversifie. Aujourd’hui nous sommes plus de 50 000 à parler le français en Sask. Ensemble, les écoles fransaskoises et les écoles d’immersion comptaient tout près de 15 000 élèves en 2014-15. 

 

D’autre part, la Saskatchewan attire un nombre grandissant de francophones de partout au Canada et de par le monde.  

J’ai espoir et confiance que La Cité saura répondre aux besoins de ces clientèles et ainsi contribuer à l’essor  de la fransaskoisie et de la province toute entière.

With La Cité, the University of Regina is better able to respond to Saskatchewan’s workforce needs and contribute to Saskatchewan’s Plan for Growth by welcoming students from across Canada as well as from across the world.

Je ne vous apprends rien en vous confiant que la route qui  a mené à l’inauguration de La Cité a été pleine d’embuches.  Nous avons, de part et d’autre, passé à travers la frustration, le découragement, l’incompréhension et j’en passe.  La persévérance et le dialogue continu nous ont permis ensemble, de développer une solution satisfaisante.

 

 L’objectif de la communauté n’a pas changé : des cours, des programmes et des services universitaires en français adaptés à notre réalité

Soyez assurés que l’ACF est prête à travailler avec l’Université et avec tous les intervenants communautaires et gouvernementaux pour soutenir le développement et la croissance de La Cité universitaire francophone.

Sachez aussi que nous resterons vigilants afin que les promesses de La Cité ne restent pas lettre morte.

We’ve taken a long and bumpy road to arrive at this day:  Frustrations, disappointment and misunderstanding seemed often to color the relationship between the community and the University.  Through perseverance and sustained dialogue we managed to arrive at a solution that is workable for all parties. However, the community’s goal has remained constant : credited courses, programmes and services tailored to the needs of French speaking students. 

The ACF is ready and primed to work with the University as well as community and government stakeholders to support La Cité’s development.  We shall also remain vigilant that the promise of a better future for francophone postsecondary education do not, once again, fall by wayside.

 

La Cité universitaire francophone est maintenant le point de mire, le rassemblement de la francophonie sur le campus de l’Université de Regina, nous trouvons opportun maintenant de renommer l’édifice qui abrite La Cité universitaire francophone pour refléter et faire rayonner l’identité de l’institution qu’elle abrite.

May we strongly suggest that the time has come to update the name of the Language Institute building so that the name reflects the institution that now lives in it : Why don’t you rename this building : La Cité! Tout simplement!

 

Now it’s time to say thank you!

L’heure est aussi à la gratitude

So many people both in the community and amongst University staff have played an important role in the birth of La Cité.

 Les anciens directeurs, les membres de la communauté qui ont tenu le gouvernail et gardé le cap pendant toutes ces années…

 I also want to thank the numerous community and University representatives that sat on committees, working groups, task forces, etc.

Tous méritent notre gratitude.

Je remercie aussi nos partenaires gouvernementaux tels que le ministère de l’Enseignement Supérieur/Thanks to Advanced Education , Canadian Heritage/ Patrimoine canadien pour leur implication continue dans le dossier.

Félicitations aussi à Sophie Bouffard, tu as accompli un travail titanesque dans une courte période de temps et dans des conditions difficiles. Je veux que tu saches que l’ACF et la communauté fransaskoise seront là pour t’appuyer dans la pleine réalisation du mandat de la Cité.

And my last big Thanks is for you President Vianne Timmons and your team, thank you for your continuous leadership throughout this process.

Longue vie à La Cité universitaire francophone!

Merci

Retour à la liste

Haut de page