ACF - Assemblée communautaire fransaskoise

Bandeau-camp-voyageur-fr

Conduite automobile

Si vous songez à conduire une voiture en Saskatchewan, les informations suivantes vous seront très utiles.

Obtenir un permis de conduire
Pour pouvoir conduire une voiture en Saskatchewan, il vous faudra posséder un permis de conduire  de la Saskatchewan de classe 5.  Pendant les 90 premiers jours de votre arrivée, vous pouvez utiliser votre permis de conduire de votre pays d’origine.

La plupart des immigrants passent les examens de conduite pour avoir un permis de conduire de la Saskatchewan. L’âge minimum requis pour avoir un permis de conduire est de 16 ans (avec autorisation parentale). 

Si vous n’aviez pas de permis de conduire auparavant, il est possible d’obtenir un permis d’apprenti conducteur (Class 7 licence). Pour cela, vous devez passer un examen écrit de conduite des voitures de la classe 5 et un examen de la vue. Ce permis vous permet de conduire seulement si vous êtes accompagné d’une personne ayant un permis de conduire valide de la Saskatchewan.  Après une durée de six mois, vous pouvez demander un permis de conduire de la classe 5. Pour cela, vous devez passer le test de la conduite routière.

Si vous avez déjà un permis de conduire de votre pays d’origine, il est possible de demander directement un permis de conduire de la classe 5 si vous possédez une expérience de conduite de deux ans (excluant la période d’apprenti conducteur) dans votre pays d’origine. Dans ce cas, vous aurez à passer l’examen théorique écrit, l’examen de la vue et l’examen pratique de conduite sur la route.

Les conducteurs titulaires d’un permis probatoire ont tous les privilèges reliés à la conduite automobile. Ils peuvent circuler sur les routes en tout temps.  La période de probation est de deux ans à partir de la date d’octroi du permis de conduire ou de trois ans si le nouveau conducteur doit rencontrer un examinateur en raison de son dossier de conduite automobile. Les nouveaux conducteurs qui ont des problèmes de conduite pendant leur période de probation peuvent faire face à une suspension, une restriction ou une révocation de leur  permis de conduire. De plus, les titulaires d’un permis probatoire qui conduisent avec un taux d’alcoolémie supérieure à 0,04 verront leur permis suspendu pour une période de 30 jours et devront passer un cours de sobriété au volant dans les 90 jours suivant la suspension. 

L’examen pratique et l'examen théorique  se déroulent normalement en anglais. Pour plus d’information sur la demande de permis de conduire de classe 5 ou toute autre  catégorie, veuillez consulter le site Internet de la Saskatchewan Government Insurance ou  contactez cet organisme dont les coordonnées sont les suivantes :

Saskatchewan Government Insurance
Licensing and Registration Services
2260 11th Avenue,
Regina, SK,S4P 0J9
Numéro sans frais :1-800-667-8015
www.sgi.sk.ca

Louer une voiture pour quelques jours ou quelques semaines
Vous pouvez louer un véhicule pour quelques jours chez une agence de location de voitures. Pour ce faire, cherchez la liste des agences de location de voitures dans l’annuaire téléphonique ou sur Internet sous la rubrique Automobile Renting & Leasing. Les taux et les conditions de location  varient d’une agence à l’autre. Comparez les prix et renseignez-vous sur les assurances et les protections incluses avant de conduire une voiture de location. 

Acheter une voiture
Pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, vous ferez affaire avec un concessionnaire automobile. Vous pouvez voir la liste des concessionnaires dans les pages jaunes de votre annuaire téléphonique sous la rubrique Automobile Dealers-New Cars pour les voitures neuves et Automobile
Dealers-Used Cars pour les voitures d’occasion. La plupart des concessionnaires vous offrent un  plan de financement pour l’achat d’une voiture. Le financement peut être assuré par la compagnie elle-même (par exemple, Ford, Toyota,Mazda ou Honda) ou par une banque partenaire. 

Avant de prendre votre décision, assurez-vous d’avoir toute l’information en main :

  • les options comprises dans la voiture;
  • le prix total de la voiture avec taxes;
  • le plan de financement : taux d’intérêt, durée de l’emprunt, mensualité; 
  • les frais d’achat et d’ouverture du dossier;
  • les garanties : qu’est ce qu’on garantit et pour quelle durée? Les garanties sont parfois données en kilométrage et parfois en durée.

Prenez votre temps et assurez-vous de comparer les prix de différents concessionnaires avant votre choix final. 

Vous pouvez également acheter un véhicule d’occasion d’un propriétaire particulier.  Faites inspecter le véhicule par un spécialiste et négociez le prix. Vérifiez également si la voiture est libre de toute hypothèque en consultant le registre des droits personnels et immobiliers (Personal Property Registry). Si vous achetez une voiture dont le propriétaire doit payer des traites par exemple, vous vous engagez à les payer, faute de quoi la voiture pourrait être saisie.

Louer une voiture à long terme (Leasing)
La location à long terme ou le bail (leasing) d’une voiture n’est autre qu’une façon de paiement pour l’utilisation d’une voiture pendant une période de temps, de plus de 24 mois. C’est aussi un bon moyen de disposer d’une automobile à un moindre coût.  

Signer un contrat de location veut dire que vous acceptez de faire des paiements mensuels réguliers, de vous procurer les assurances adéquates, de payer toutes les taxes et les redevances, et de prendre soin du véhicule. Vous acceptez également de garder la voiture pour une durée déterminée, spécifiée en nombre de mois, par exemple 24, 36 ou 48 mois. 

À la fin de la période du contrat, vous devez retourner la voiture à la  compagnie de location (le concessionnaire) en bon état, à part l’usure normale. Vous devez payer pour toute détérioration du véhicule ou surplus de kilométrage qui dépasse ce qui a été spécifié dans votre contrat. Vous pouvez avoir une option d’achat de la voiture à la fin de la location (vérifiez dans le contrat) à un prix spécifié ou vous pourrez utiliser le véhicule en échange d’un nouveau véhicule de location.

Immatriculation et assurances
Lorsque vous achetez ou louez (leasing) une voiture, vous devez  l’immatriculer en Saskatchewan chez Saskatchewan Government Insurance (SGI). La SGI vous garantit une protection minimale  lors de l'achat de vos plaques d'immatriculation de la Saskatchewan. Cette protection couvre le propriétaire du véhicule ainsi que tout autre titulaire d'un permis de conduire qui a obtenu le consentement du propriétaire pour conduire son véhicule. Cette assurance de base couvre jusqu’à 200 000 $, avec une franchise de 700 $, c'est-à-dire que l'assuré devra payer la première partie des coûts s’élevant à 700 $ et SGI aiera le reste.  

La garantie d'assurance comprend une protection contre les dommages :

  • matériels, dont les véhicules;
  • causés aux familles des victimes;
  • causés aux conducteurs ou aux passagers.

Si vous souhaitez souscrire une police d’assurance supplémentaire pour vous offrir une protection plus importante, vous pouvez le faire chez la SGI ou auprès d’autres compagnies d’assurances.

Infractions relatives à la conduite d’un véhicule
Le Code de la route est défini selon les lois provinciales régissant le trafic routier. Les excès de  vitesse, le bruit excessif, le non-respect de la  signalisation routière, le manque d’attention et le refus du port de la ceinture de sécurité sont des exemples courants d’infractions. Ces violations font généralement l’objet d’amendes, quoique des sanctions plus sévères puissent s’appliquer dans les cas d’accidents. Les infractions très graves relatives à la conduite d’un véhicule constituent des  infractions pénales et sont prévues dans le Code criminel. Toute condamnation en vertu des lois fédérales donne lieu à l’ouverture d’un casier judiciaire, ce qui peut nuire à l’obtention d’un emploi ou d’un passeport.  Voici quelques exemples d’infractions relatives à la conduite d’un véhicule :

  • le fait de ne pas s’arrêter sur le lieu d’un accident;
  • conduite avec facultés affaiblies correspondant à une alcoolémie (taux d’alcool dans le sang) supérieure à 0,08;
  • la conduite sans permis de conduire valide (permis révoqué à la suite d’une première condamnation ou pour conduite avec facultés affaiblies);
  • conduite imprudente pouvant entraîner des lésions corporelles ou la mort.

Autres exigences en matière de sécurité routière

Exigences pour le piéton
La circulation des piétons à proximité des voies de circulation routière nécessite le respect des règles de sécurité suivantes : 

  • les piétons doivent marcher sur les trottoirs, respecter les feux de signalisation et traverser les rues uniquement aux intersections. Un piéton qui traverse la route à un endroit autre que celui indiqué est passible d’une amende;
  • s’il n’y a pas de trottoirs, marchez sur la partie gauche de la rue pour une meilleure visibilité du trafic; 
  • dans beaucoup d’endroits, les passages piétons sont indiqués par des marques sur la route ou par des feux de signalisation. Les conducteurs doivent laisser traverser les piétons. Toutefois, les piétons doivent être prudents et bien observer le trafic avant de traverser. 
  • soyez visible en tout temps pour les conducteurs. Il est conseillé de mettre des vêtements de couleurs fluorescentes la nuit pour que les conducteurs puissent vous voir. 
  • les enfants de moins de neuf ans doivent toujours être accompagnés pour traverser la rue.

Exigences pour conduire un vélo
Lorsque vous conduisez un vélo,  suivez attentivement les règles de la circulation routière. Les cyclistes ont le droit d’utiliser la route comme les voitures et les camions, mais doivent respecter toutes les règles de la circulation. Voici quelques règles de sécurité pour les cyclistes :

  • Toujours mettre un casque de protection.
  • Conduire dans une même ligne à droite.
  • Signaler pour changer de ligne ou pour les virages en utilisant la main droite pour un virage à droite et la main gauche pour un virage à gauche.
  • Regarder dans toutes les directions avant de traverser la rue.
  • Toujours respecter la signalisation et le feu de signalisation. Il est toutefois possible de marcher à côté de votre vélo pour traverser une intersection.
  • Apprendre à regarder dans différentes directions sans perdre l’équilibre.
  • Se rappeler que les conducteurs ont des angles morts où ils ne peuvent pas vous voir.
  • Ne pas rouler dans les zones réservées aux piétons.
  • Ne jamais mettre d’écouteurs en conduisant un vélo.
  • Toujours être attentif à la circulation et considérer qu’un conducteur peut ne pas vous voir.

Exigences pour l’automobiliste
L’alcool au volant est prohibé en Saskatchewan.  Les lois provinciales sont très sévères à l’encontre  des personnes qui conduisent en état de facultés affaiblies.  La police fait régulièrement des inspections pour détecter les cas d’infraction liés à l’alcool.  Les conducteurs qui présentent des signes d’alcoolémie peuvent être passibles d’un retrait de permis de conduire, d’une amende et d’une peine de prison.

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers, y compris les personnes sur les sièges en arrière de la voiture. La police peut vous donner une amende si vous ou l’un de vos passagers ne porte pas la ceinture de sécurité. Si vous transportez un enfant dans votre voiture, il doit être dans un siège pour bébé en sens inversé s’il pèse moins de neuf kilogrammes (20 livres) ou dans un siège pour enfant s’il pèse moins de 18 kilogrammes (20 à 40 livres). 

La vitesse en ville est limitée généralement à 50 km/h. Sachez que la plupart des intersections sont équipées de caméras de surveillance.  La conduite dangereuse à vitesse élevée est passible d’amende et dans certains cas de poursuites judiciaires.  Lorsque vous voulez stationner en  ville, assurez-vous de garer votre voiture dans une place permise.  La plupart des stationnements en ville sont payants.  Payez votre stationnement au parcomètre (parking meter) à votre arrivée, pour la durée prévue de stationnement, faute de quoi vous recevrez une amende à payer dans les deux semaines qui suivent.  Le montant de l’amende est  majoré (doublé ou triplé) si elle n’est pas payée dans les délais indiqués.

La conduite en hiver
En hiver, il est conseillé de réduire sa vitesse, d’être très attentif aux conditions de la route et de  limiter ses déplacements, car la chaussé peut être très glissante. Si votre voiture est en panne  pendant une tempête, il est conseillé de rester ans votre voiture et de ne pas tenter de sortir et  chercher de l’aide. L’état mécanique de la voiture doit être en mesure de supporter les conditions extrêmes de l’hiver. Voici une liste de contrôles à faire avant l’hiver :

  • État de la batterie
  • Dispositif d’allumage
  • Feux et phares
  • Freins
  • Pneus et le cas échéant, mettre des pneus d’hiver
  • Système de chauffage et de refroidissement
  • Essuie-glaces
  • Mettre de l’antigel dans le radiateur et dans le réservoir du lave-glace. 

Pour plus d’information sur la conduite en hiver, veuillez consulter le site Internet de la Canadian Automobile Association (CAA) :

CAA SASKATCHEWAN
200, rue Albert Nord
Regina (Saskatchewan)
S4R 5E2
www.caask.ca
1-800-564-6222

En cas d’accident
Si vous êtes impliqué dans un  accident, vous devez :

  • vérifier immédiatement si quelqu’un est blessé et appeler, le cas échéant, une ambulance;
  • prendre les renseignements sur le conducteur de l’autre voiture : nom, adresse, numéro de téléphone, numéro de permis de conduire, numéro de plaque d’immatriculation; 
  • prendre le nom, l’adresse et le numéro de téléphone d’un témoin. Vous pouvez indiquer ces renseignements sur le constat d’accident (Accident Report Form).

Informez immédiatement la SGI.

Témoin d’un accident
Tout accident dans lequel il y a des blessures, un décès, un délit de fuite, un conducteur avec des facultés affaiblies, un véhicule hors province ou dans lequel un véhicule doit être remorqué du lieu de l’accident, doit être signalé immédiatement à la police. Vous êtes tenu de soumettre une déclaration à la demande de la police, que vous soyez conducteur, passager ou témoin.  Si vous arrivez sur un lieu d’accident, sachez que vous devez vous arrêter et procéder comme suit :

  • vérifiez s’il y a des blessés et appeler une ambulance;
  • appelez la police s’il y a des blessés ou si les dommages sont importants;
  • En appelant les secours, identifiez-vous, donnez le lieu de l’accident et une description détaillée de l’accident; 
  • Restez sur le lieu de l’accident jusqu’à l’arrivée des secours; 
  • en tant que conducteur, vous devez donner votre nom et votre adresse à toute autre personne impliquée dans une collision quelle qu’en soit la gravité.

Haut de page